Magazine du design urbain

Expressions

Metz Métropole, le pari réussi d’une mutation urbaine

Jean-Luc Bohl, Président de la Communauté d'Agglomération de Metz Métropole © Metz Métropole : Bertrand Jamot
Jean-Luc Bohl, Président de la Communauté d'Agglomération de Metz Métropole © Metz Métropole : Bertrand Jamot

Dans la Communauté d’Agglomération de Metz Métropole, une petite révolution est en cours.

En effet, une importante restructuration du réseau de transport public a récemment abouti, avec l’entrée en service ce 5 octobre dernier de l’équipement phare METTIS, deux lignes de Bus à Haut Niveau de Services (BHNS) dotées de véhicules innovants.
Nous avons rencontré Jean-Luc Bohl, Président de Metz Métropole, qui pilote ce projet d’envergure depuis 2009. Pour l’Observatoire du design urbain, M. Bohl établit un premier bilan du projet.

Bonjour M. Bohl, en tant que président de Metz Métropole, vous avez piloté cette grande restructuration du réseau des transports, dans une communauté d’agglomération qui compte aujourd’hui plus de 230 000 habitants. Depuis son inauguration, les habitants ont-ils plébiscité ce nouveau réseau ?

Oui, en effet, avec 23 000 voyageurs par jour, nous avons déjà atteint les objectifs prévus pour 2014. Et nous nous attendons à une fréquentation accrue dans les mois qui suivent, notamment à l’occasion des fêtes de fin d’année.

4 couleurs pour les Bus à Haut Niveau de Service du réseau METTIS

4 couleurs pour les Bus à Haut Niveau de Service du réseau METTIS

Un des objectifs du réseau METTIS est de désengorger la ville de son trafic automobile grâce à des liaisons plus performantes entre TER, réseaux de bus et de vélos en libre-service (Vélomet’). 3 parkings relais appuient ce dispositif, ainsi qu’un service de voiture en libre-service, Autopi. Les habitudes des usagers sont-elles difficiles à changer quant à l’usage de la voiture ?

Ces habitudes changent progressivement et pour cela, nous avons joué sur la complémentarité entre voiture et transports. En proposant des transports performants en terme de fréquence et d’amplitude horaire, nous parvenons à changer ces habitudes.

Vélo Met', le réseau de vélos en libre-service, en alternative à la voiture

Vélo Met’, le réseau de vélos en libre-service

Les usagers se rendent compte que prendre sa voiture systématiquement revient assez cher. Avec les transports en communs et notamment METTIS, se déplacer est à la fois moins cher et plus rapide, grâce au passage des bus en site propre, et leur priorité aux feux.
Pour nous l’essentiel est d’aller vers une simplification et une harmonisation des transports publics. Nous soutenons toute politique de transport qui irait en ce sens, notamment en direction des entreprises.

Outre l’aspect économique, quels sont ses avantages du BHNS par rapport au tramway, en termes d’esthétique et de sécurité en ville, ou autre ?

Les avantages du BHNS sont nombreux. En plus de créer un réseau performant, nous avons cherché à valoriser l’espace urbain, en travaillant en étroite collaboration avec l’Architecte des bâtiments de France. Les quartiers traversés ont été nettement valorisés. C’est aussi pourquoi nous avons voulu innover en faisant appel à des designers. Le matériel roulant (conception Van Hool) vient d’être récompensés par trois prix, lors de l’European Coach Week 2013 : le prix du design, le prix du confort, et le Grand prix du bus.

Les quartiers traversés par le BHNS sont revalorisés : ici la Station Seille

La Station Seille © Metz-Métropole – ATTICA

Ensuite, par rapport au tramway, le BHNS est un véhicule plus silencieux, plus souple, et plus sûr, grâce au système de feux mis en place aux passages piétons.

A l’avenir, Metz Métropole a t-elle prévu de développer des applications pour smartphones, afin de favoriser l’accessibilité aux informations du réseau ?

Oui, le projet est lancé, et sera opérationnel dans les prochains mois. Ces services correspondent aux exigences du haut niveau de service, aussi bien en station qu’à l’intérieur des véhicules.

Enfin, pour quelles raisons avez-vous choisi JC Decaux en tant qu’opérateur de services, parmi les autres entreprises qui avaient répondu à l’appel d’offres lancé par Metz Métropole ?
Nous avons choisi JC Decaux car ils proposaient la meilleure offre technique et financière. D’abord, dans le cadre du marché publicitaire remporté, JC Decaux rétrocède une partie de ses recettes à Metz Métropole.

La station Centre Pompidou Metz

La station Centre Pompidou-Metz © Y. Monel

Ensuite, afin d’être en accord avec les performances et la qualité du design des véhicules, nous avons exigé de leur part d’appliquer des contraintes particulières en terme de design. C’est là qu’est intervenu le travail remarquable de Marc Aurel, qui a conçu des stations au design épuré en totale harmonie avec le paysage.